• Ulysse

     

    Célèbre héros grec, roi légendaire d'Ithaque, Ulysse ou Odysseus (OdusseuV) était le fils de Laërte et d'Anticlée. Toutefois des traditions postérieures prétendent que Sisyphe, en visite à Ithaque, se serait tombé amoureux d'Anticlée, alors déjà fiancée à Laërte, et aurait engendré Ulysse.



    On dit aussi que son grand-père maternel, le célèbre voleur Autolycos, fils d'Hermès, qui avait choisi le nom Odysseus qui signifierait "celui qui est agacé" et lui avait prédi qu'il serait aussi roué que lui et de grandes richesses quand il serait capable de venir les chercher chez lui, sur le Parnasse.


    Avec ce singulier grand-père, il participa sur le mont Parnasse à une chasse au sanglier qui le blessa d'un coup de défense. La cicatrice qu'Ulysse gardera à la jambe lui permettra d'être reconnu par Euryclée, sa nourrice quand il reviendra à Ithaque.

    Ulysse fit de nombreux voyages qui l'amenèrent tour à tour à Lacédémone, à Ephyra, à Taphos et à Messène où il fit connaissance d'Iphitos, fils Eurytos, qui cherchait les juments volées. Ils devinrent amis et Iphitos lui donna l'arc de son père, champion de tir, juste avant d'être tué par Héraclès soupçonné injustement de vol à la place d'Autolycos. 


    Ulysse chercha le moyen d'obtenir du poison pour ses flèches mais Ilios, petit-fils de Médée le lui refusa. Il s'adressa alors à Anchialos, prince de Taphos, qui lui en fournit. Toutefois il n'emporta pas l'arme à la guerre de Troie et il plaça cet arc, qui allait jouer un rôle déterminant par la suite, dans la salle de réception de son palais d'Ithaque .


    Pour le remercier de sa sage recommendation, Tyndare intercéda en sa faveur auprès son frère, Icarios, dont la fille, la sage et riche Pénélope, qui était donc la cousine d'Hélène allait devenir son épouse. Icarios voulait bien de ce mariage, mais il se refusait à voir partir sa fille de la maison paternelle; il suivit même le char nuptial en suppliant sa fille de rester. Pénélope se couvrit le visage de son voile signifiant ainsi qu'elle désirait suivre son époux. Icarios fit élever une statue de la déesse Aidôs (déesse de la Pudeur). Le couple n'eut qu'un fils, Télémaque.


    Parvenu à l'âge adulte, il devint roi d'Ithaque du vivant de son père. Il fut l'un des prétendants de la belle Hélène mais il renonça très vite devant l'opulence des cadeaux que les riches princes faisaient à la princesse. Il suggéra à Tyndare de faire jurer aux prétendants qu'ils s'uniraient pour défendre l'honneur du futur élu.


    Quand fut organisée l'expédition contre Troie contée par Homère dans l'Iliade, il chercha à se dérober car il ne se sentait pas concerné par le pacte des prétendants n'ayant jamais officiellement demandé la main d'Hélène. Il joua la folie: il laboura le sable de la mer et y sema du sel. Mais Palamède, qui était venu le trouver pour le convaincre, plaça le petit Télémaque devant la charrue de son père, qui détourna rapidement ses bêtes démontrant ainsi qu'il n'était pas fou. Il garda toujours rancune mortelle à Palamède d'avoir déjouer sa ruse.

     

    Ulysse découvrit à Skyros le jeune Achille, caché par sa mère sous des habits de femme à la cour de Lycomède. Malgrè les funestes prédiction du devin Halithersès, il se rendit à Aulis avec douze navires, qui portaient les contingents d'Ithaque, de Zacynthe et des côtes d'Epire.

     

    LA GUERRE DE TROIE

     • il participa à une ambassade avec Ménélas pour réclamer pacifiquement le retour d'Hélène et il n'eut la vie sauve que grâce à l'intervention du troyen Antenor qu'il fit épargner lors du sac de la ville

     • il protégea Diomède blessé

     • il tua Dolon venu les espionner

     • il s'empara des chevaux de Rhésos

     • il entra déguisé en mendiant, dans Troie assiégée, pour exposer à Hélène un plan pour la sauver. Elle ne le denonça pas et lui offrit même à boire

     • il triompha des deux Ajax aux jeux funéraires en l'honneur de Patrocle

     • il réconcilia Achille et Agamemnon

     • il tenta de persuader Achille de reprendre le combat alors qu'il boudait dans sa tente

     • il obtint les armes d'Achille après les avoir disputées à Ajax

     • il prit place l'un des premiers dans le cheval de bois et contribua à la prise de Troie où il imposa difficilement un silence de plomb malgrè les bruits et les voix qui lui parvenaient de l'extérieur et plus particulièrement celle d'Hélène qui imitait les femmes grecques.

     • il eut soin de faire respecter les divinités et fit lapider Ajax, fils d'oïlée, qui avait profane un temple.

    Si Ulysse se montra un fin négociateur et un redoutable guerrier, toutes ses actions ne furent pas toujours très glorieuses.


    Après la victoire des Grecs, il voulut revenir à Ithaque. Mais il erra de rivage en rivage pendant dix ans, et eut mille aventures. Si l'Iliade a pour sujet la colère du bouillant Achille, l'Odyssée raconte la vindicte tenace de Poséidon contre Ulysse.


    Sans cesse ballotté par des vents contraires et des flots capricieux, il aborda des contrées inconnues et sauvages où il rencontra des êtres monstrueux comme le cyclope Polyphème les sirènes ou Charybde et Scylla.

    Il rencontra aussi des femmes charmantes et amoureuses de lui comme Nausicaa, l'enchanteresse Circé ou la Nymphe Calypso. Mais toutes ces aventures ne lui feront jamais oublier son désir de revenir dans sa patrie pour retrouver son épouse Pénélope et son fils Télémaque.


    Il regagna enfin son palais occupé par les prétendants, qui affirmaient qu'il était mort et poussaient Pénélope à choisir l'un d'eux pour nouvel époux. Son chien Argos le reconnut et mourut à ses pieds; Il eut une querelle avec Iros, un mendiant dévoué aux prétendants, et l'abattit ; puis il alla trouver Pénélope et, sans se faire reconnaître, accueillit avec joie la proposition qu'elle fit de prendre pour époux celui qui serait capable de tendre l'arc d'Ulysse.

    Aucun des hommes n'y parvint ; seul Ulysse put le bander et aidé par son fils Télémaque, il massacra les prétendants et les servantes qui s'étaient prostituées. Grâce à Athéna, les parents des prétendants massacrés, qui avaient pris les armes et désiraient se venger, s'apaisèrent, et le royaume d'Ithaque retrouva enfin le calme.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :