• Temple de Tiwanaku et le Lac Titicaca

    Situé à 3812 m d'altitude au centre de l'Altiplano partagé entre le Pérou et la Bolivie le Titicaca est l'un des lacs les plus hauts du monde et le seul navigable à cette altitude. Il occupe une superficie de 8340 km², une longueur maximum de 196 km et une largeur maximum de 80 km. Sa profondeur maximum est de 281 m. Sa température est pratiquement constante (11° à 20 mètres de profondeur). Ses eaux sont très légèrement salées. Il est le résidu d'un lac beaucoup plus vaste le Ballivian qui au quaternaire recouvrait une grande partie de l'Altiplano. Le lac compte une quarantaine d'îles certaines possèdant des vestiges Incas. Il y a très longtemps, le lac Titicaca était une vallée fertile peuplée d'hommes vivant heureux et tranquilles. Rien ne leur manquait; la terre était riche et leur procurait tout ce dont ils avaient besoin. Cette région est incontestablement celle où la culture indienne est restée la plus vivante.

     
     

    Selon la légende, Les Apus, les dieux des montagnes, protégeaient les êtres humains. Ils ne leurs interdisaient qu'une seule chose : personne ne devait monter au sommet des montagnes où brûlait le Feu Sacré. Pendant longtemps, les hommes ne pensèrent même pas à enfreindre cet ordre des dieux. Mais le diable, esprit malin condamné à vivre dans l'obscurité, ne supportait pas de voir les hommes vivre si paisiblement dans la vallée. Il s'ingénia à diviser les hommes en semant la discorde. Il leur demanda de prouver leur courage en allant chercher le Feu Sacré au sommet des montagnes.

    Alors un beau jour, dès l'aube, les hommes commencèrent à grimper au sommet des montagnes, mais à mi-chemin ils furent surpris par les Apus. Ceux-ci comprirent que les hommes les avaient désobéi et décidèrent de les exterminer. Des milliers de pumas sortirent des cavernes et se mirent à dévorer les hommes qui suppliaient le diable de les aider. Mais celui-ci restait insensible à leurs suppliques.
    Voyant cela, Inti, le dieu du Soleil, se mit à pleurer. Ses larmes étaient si abondantes qu'en quarante jours elles inondèrent la vallée. Un homme et une femme seulement parvinrent se sauver sur une barque en jonc. Quand le Soleil brilla à nouveau, l'homme et la femme n'en croyaient pas leurs yeux : sous un ciel bleu et pur, ils étaient au milieu d'un lac immense. Au milieu des eaux flottaient les pumas qui s'étaient noyés et s'étaient transformés en statues de pierre. Ils appelèrent alors le lac "Titicaca", le lac des ''pumas de pierre''.

     

    C’est sur les rives péruviennes du lac que s’étaient établis les Aymaras qui croyait que le dieu fondateur Viracocha était sorti des eaux du lac pour créer le monde. C’est également du Titicaca que seraient sortis Manco Cápac et Mama Ocllo, le couple fondateur de Cuzco et de la dynastie inca.

    Les vestiges de Cuzco (Pérou) et de Tiwanaku (Bolivie) sont dans la région du lac. Les restes de ce que les scientifiques pensent être un temple vieux de plus de 1000 ans, ont étés trouvés dans les eaux au sud du lac.

    Les terrasses de basse altitude où le maïs pourrait se développer sont toujours à un niveau au-dessus du lac Titicaca. Ceci signifie que les peuples "préhistoriques" cultivant le maïs ont vécu dans le secteur avant que et après que de nombreux phénomènes cataclysmiques qui ont soulevé les Andes modifient l'aspect du lac. Il y a énormément de ruines antiques tel que la chaussée en pierre menant hors du lac Titicaca. Ces ruines sont enterrées sous le sédiment sur le fond peu profond du lac. Le sédiment contient des fossiles de coquille de mer datant de 12000 Av. JC. Le lac aurait donc été lié à la mer bordé par des villes et des ports.

    L'île d' Amantani (Pérou) est peuplée depuis l'époque précolombienne l'île renferme d'intéressants restes archéologiques en particulier le Pacha Tata et le Pacha Mama, deux temples situés sur les deux sommets de l'île. L'île de Taquille (Pérou) et sa fameuse porte donant sur le lac, est l'une des îles les plus connues, car probablement la plus touristique. Sa superficie est de 6 km².


     Temple Tiwanaku

    Berceau de la civilisation Incas

    Au sommet de l’Altiplano de Bolivie, au sud du Lac Titicaca, à 3 850 mètres d’altitude se trouvent les ruines d’une civilisation oubliée, faute de traduction de leurs symboles et de leur langue. Au moment où l’Empire Incas fut fondé, la civilisation de Tiwanaku était déjà disparue. On peut, sans aucun doute, considérer Tiwanaku comme l’ancêtre de la civilisation Incas, qui a poursuivi son œuvre architecturale, spirituelle et sociale. Tiwanacu était strictement un temple où se pratiquaient des cérémonies religieuses. La population habitait environ à 20 km du centre sacré, sur les bords du gigantesque Lac Titicaca.

      

    Les grands prêtres de Tiwanaku possédaient déjà de grandes connaissances astronomiques et faisaient construire les temples de façon à pouvoir vénérer le Soleil et la Lune. L’architecture particulière, permettait de les faire apparaître à travers une ou plusieurs embouchures alignées, à certains moments du mois ou de l’année, conformément à leur rituel.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :