• C'est à l'instigation de la SOCIETE THULE que s'est construit tout l'arsenal théorique et pratique du
    troisième Reich. Les banquiers internationaux leur fournirent les fonds. La terre d'où tout est sorti est
    toujours fertile puisque les enfants des membres de la Société Thulé sont toujours vivants.

     

    Entre 1880 et 1890, beaucoup de personnalités et, parmi elles, quelques têtes des plus éminentes d'Angleterre se retrouvèrent pour former l' "ORDRE HERMETIQUE DE L'AUBE DOREE" (The Hermetic Order of the Golden Dawn). Les membres du "Golden Dawn" étaient recrutés, en premier lieu, dans la Grande loge de la Franc-Maçonnerie anglaise (loge mère) et dans l'ORDRE DES ROSE-CROIX. Ce "Golden Dawn" était, en quelque sorte, à la pointe de la franc-maçonnerie "ésotérique anglaise de cette époque et constituait son noyau le plus intime et le plus secret.

     

     Etaient, entre autres, membres :

    FLORENCE FARR ; W. E. YEATS, prix Nobel de littérature

    GUSTAV MEYRINK (auteur des livres "Der Golem et "Das Grüne Gesicht")

    ALEISTER CROWLEY (le magicien le plus connu des cent dernières années qui passa, plus tard, à la magie noire, fondateur de l'Eglise Thelenna et franc-maçon 33ème degré du Rite écossais)

    BRAM STOKER (auteur de Dracula)

    RUDOLF STEINER (fondateur de l'anthroposophie, franc-maçon du 33ème degré du Rite Ecossais, dirigeant de la "Société théosophique" en Allemagne, grand maître de l'ordre des Illuminés "ORDO TEMPLI ORIENTIS" (OTO) et grand maître de la branche"MYSTERIA MYSTICA AETERNA". Il quitta, cependant, plus tard le "Golden Dawn" pour divergences de vues.


     En 1917, les personnes suivantes se rencontrèrent a Vienne : l'occultiste BARON RUDOLF VON SEBOTTENDORF, le disciple de Gurdjeff KARL HAUSHOFER, l'aviateur de combat LOTHAR WAIZ, le PRELAT GERNOT de la "Société des héritiers des templiers" (Societas Templi Marcioni) et MARIA ORSITSCH (Orsic), un médium de Zagreb. Ces personnes avaient beaucoup étudié les doctrines et les rituels du "Golden Dawn" et étaient particulièrement renseignées sur les loges secrètes asiatiques. Sebottendorf et Haushofer, en particulier, étaient des voyageurs expérimentés de l'Inde et du Tibet, très imprégnés des doctrines et des mythes de ces pays.

    Haushofer noua des contacts pendant la Première Guerre avec une des plus influentes sociétés secrètes de l'Asie, celle des "BONNETS JAUNES". Celle-ci fut fondée en 1409 par le réformateur bouddhiste Tsongkhapa. Haushofer y fut initié et jura de se suicider si sa "mision" devait échouer. Suite à ces contacts, des communautés tibétaines se formèrent en Allemagne dans les années vingt.
     

     

    Lors de la réunion à Vienne, les quatre jeunes gens espéraient apprendre quelque chose sur les textes de révélations secrètes des TEMPLIERS ainsi que sur la confrérie secrète "LES MAITRES DE LA PIERRE NOIRE". Le prélat Gernot appartenait à la "SOCIETE DES HERITIERS DES TEMPLIERS " qui, à ma connaissance, est l'unique vraie société templière. Il s'agit des successeurs des templiers de 1307 qui se sont transmis leurs secrets de père en fils - jusqu'à aujourd'hui. Le prélat Gernot leur aurait parlé de l'arrivée d'une ère nouvelle - du passage de l'ère des Poissons à Père du Verseau. On y échangeait sur le fait que notre année solaire correspondant aux douze révolutions de la Lune est divisée en douze mois de même que la révolution de notre Soleil autour du gros soleil central (le "soleil noir" dont parlent des anciens mythes) est divisée en douze parties. C'est tout cela, sans oublier la précession du mouvement conique de la Terre sur elle-même due à l'inclinaison de son axe, qui détermine les ères.

     

    Selon ces données, un "mois cosmique" dure 2.155 années, une "année cosmique" dure environ 25.860 années. D'après les dires des templiers, nous sommes non seulement au seuil d'une ère nouvelle (comme c'est le cas tous les 2.155 ans), mais aussi à la fin d'une année cosmique et au seuil d'une autre. Ayant accompli ses 25.860 années, la Terre reçoit les derniers faibles rayons de l'ère des Possons avant d'entrer dans l'ère du Verseau au fort rayonnement. Elle quitte, selon la définition indo-aryenne, l'époque du "Kali Yuga", ère du péché. Tous les changements d'ère ont conduit à des boulversements politiques, religieux, sociaux et même géologiques de très grande ampleur. Cette phase de transformation de l'ancien vers le nouvel âge est désignée dans la doctrine de la Mésopotamie duquel est attendue sur Terre l'arrivée du rayon ILU, du rayon divin.

     

    Après de savants calculs, les templiers désignèrent le 4 février 1962 comme date de l'apparition de ce rayon. C'est ainsi qu'on connut la date correspondant à la moitié de cette pédiode de transformation de 168 années et que des évènements particulièrement importants furent prévus pour les années 1934 et 1990.

    On peut supposer que le sujet principal de la conversation entre les personnes mentionnées plus haut concernait les sous-entendus d'un passage du Nouveau Testament de Mathieu 21,43 ou Jésus s'adresse aux JUIFS : "le royaume de Dieu vous sera ôlé et sera donné à un AUTRE peuple qui produira les fruits". Le texte originel complet à ce sujet qui se trouve dans les archives de la "Societas Templi Marcioni" en parle de façon beaucoup plus claire : En fait, Jésus a dit concrètement de quel "autre peuple" il s'agit puisqu'il parle à des Germains qui servent dans une légion romaine et leur dit que ce sera LEUR peuple. C'était ce que Sebottendorf et ses amis avaient voulu définitivement savoir : le peuple germain, donc allcmand, avait été missionné pour créer le royaume de lumière sur Terre. On avait annoncé que le rayon pénétrerait la Terre au mont Untersberg, près de Salzbourg.
     

     

    Fin septembre 1917, Sebottendorf rencontra les membres de la société "LES MAITRES DE LA PIERRE NOIRE" au mont Untersberg pour recevoir le pouvoir de la pierre violet-noir, nom dont s'était inspirée la société secrète. "Les maîtres de la pierre-noire", issus en 1221 de la société des Templiers marcionistes et dirigés par Hubertus Koch, s'étaient donnés pour but de combattre le mal dans ce monde et de participer à la construction du royaume de lumière du Christ. Cette force sombre qu'il fallait combattre s'était manifestée dans le prétendu "Ancien Testament" de la Bible comme "Dieu" à travers Moïse et d'autres médiums. Yahvé s'adresse ainsi à Abraham avec les mots hébreux : "Ani ha El Schaddai", tritduit par "Je suis El Schaddai" - 'le grand ange déchu (Schaddai El) - le Satan" (voir la traduction originale de la Bible, Genèse : 17.1).

     

    Sebottendorf avait trouvé réponse à sa question : Le Schaddai, le Dieu de l'Ancien Testament, était le corrupteur, l'adversaire de Dieu. Ses adeptes participaient donc à la destruction de la Terre, de la nature, des hommes. C'étaient les Hébreux, le peuple juif.

     

    Jésus explique sans détours dans l'Evangile de Jean 8 : 30-45 quand il dit aux Juifs :
    "Ils (les Juifs) répondirent et lui dirent : Abraham est notre père. Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les oeuvres d'Abraham ; mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai ouïe de Dieu : Abraham n'a pas fait cela. Vous, vous faites les oeuvres de votre PERE. Ils lui dirent donc : Nous ne sommes pas nés de la fornication, nous avons un père, Dieu. Jésus leur dit : Si Dieu était votre père, vous m'aimeriez, car moi je procède de Dieu et je viens de lui ; car je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé. Pourquoi n'entendez-vous pas mon language ? Parce que vous ne pouvez pas ouïr ma parole. Vous, vous avez pour père le diable, et vous voulez faire les convoitises de votre père. Lui a été meurtrier depuis le commencement, et il n'a pas persévéré dans la vérité, car il n'y a pas de vérité en lui. Quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et le père du mensonge. Mais moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas".

     

    Beaucoup demandent toujours naïvement : pourquoi Hitler S'attaqua-t-il précisément aux Juifs ? J'espère que les lignes ci-dessus vous ont éclairés. D'après la SOCIETE THULE, d'ou sont issus, plus tard, le DAP, le NSDAP, les SS, etc. le peuple juif missionné par le Dieu "YAHVE" de l'Ancien Testament pour "créer l'enfer sur Terre" était la cause des guerres et des discordes sur Terre.

    Les gens de Thulé savaient pertinemment ce qu'il en était des systèmes bancaires juifs, c.-à-d. de Rothschild et compagnie ainsi que des protocoles des Sages de Sion. Ils se sentaient mandatés, en accord avec la révélation de Sajaha, pour combattre ce peuple et particulièrement le système des loges juives et de leurs banques afin de créer le royaume de lumière sur Terre.

     

    Autour du BARON RUDOLF VON SEBOTTENDORF se forma un cercle qui passa de l' "ordre germain" à la "SOCIETE THULE" en 1918 à Bad Aibling. Outre les pratiques du "Golden Dawn", telles que le tantrisme, le yoga et les méditations orientales, ils s'adonnaient a la Magie, à l'astrologie, a l'occultisme, décryptaient le savoir des templiers et ils essayaient d'établir un lien entre ces domaines et la politique.

    La Société Thulé croyait, selon la révélation d'Isaïe, à la venue d'un Messie, le "troisième Sargon", qui devrait apporter la gloire et une nouvelle culture aryenne à l'Allemagne. Les membres les plus importants nommés par Dictrich Bronder dans son livre "Bevor Hitler kain" (Avant la venue d'Hitler) et par E. R. Carmin dans "Guru Hitler" (Le gourou Hitler) sont les suivants :

    1. Baron Rudolf von Sebottendorf, grand maître de l'ordre
    2. Guido von List, maître de l'ordre
    3. Jörg Lanz von Liebenfels, maître de l'ordre
    4. Adolf Hitler, Führer, chancelier du Reich et chef suprême des SS
    5. Rodolf Hess, adjoint au Führer
    6. Hermann Göring, maréchal du Reich et grand chef des SS
    7. Henrich Himmler, chef des SS du Reich et ministre du Reich
    8. Alfred Rosenberg, ministre du Reich et dirigeant des nationaux-socialistes
    9. le Dr Hans Frank, dirigeant des nationaux-socialistes et gouverneur général de Pologne
    10. Julius Streicher, grand chef des SA et dirigeant de la région de Franconie
    11. le Dr Karl Hausholer, général de brigade en retraite
    12. le Dr Gottfried Feder, secrétaire d'Etat en retraite
    13. Dietrich Eckart, rédacteur en chef du "Völkisher Beobachter"
    14. Bernhard Stempfle, confesseur d'Hitler et son ami intime
    15. Theo Morell, médecin personnel d'Hitler
    16. Franz Gürtner, chef de la police de Münich
    17. Rudolf Steiner, fondateur de la doctrine anthroposophique
    18. W. 0. Schumann, Dr et professeur à la faculté des sciences de Münich
    19. Trebisch-Lincoln, occultiste et voyageur de l'Himalaya
    20. Comtesse Westrap

    et d'autres...

    La Société Thulé se divisa, plus tard, en deux branches, la branche ésotérique (le mot grec esoteros signifie l'intérieur) dont Rudolf Steiner faisait partie, et la branche exotérique (exoteros en grec signifie l'extérieur) dont Hitler prit, plus tard, la direction. Certains affirment que les exotéristes auraient, entre autres, tenu des débats judiciaires et condamné des hommes à mort. En tout cas, Hitler fit poursuivre, plus tard, Steiner et ses disciples et fit mettre a mort ceux dont il put s'emparer. Quelques-unes des doctrines capitales qui ont marqué fortement la société Thulé furent la religion germano-aryenne "Wihinai" élaborée par le philosophe Guido von List, la glaciologie du monde de Hans Hörbiger et le christianisme originel des adeptes de Marcion qui s'oppose à l'Ancien Testament. Le cercle le plus intime s'était, en tout cas, ligué contre les Juifs du monde entier et contre la franc-maçonnerie et ses loges. Beaucoup d'auteurs prétendent, cependant, que la Société Thulé aurait eu, en plus, une autre idéologie.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique