• Elle était représentée suspendu au ciel par une corde nouée autour de son cou, les yeux fermés et ses joues déjà atteintes par la décomposition.


    Les Mayas croyaient que le suicide par pendaison permettait à l'âme d'atteindre directement le paradis. Elle est aussi associée à la trompeuse déesse Xtabay, qui apparaissait la nuit aux jeunes gens, sous la forme d'une belle jeune femme aux cheveux longs puis les perdait pour toujours dans les bois. Ceux qui arrivaient à revenir, devenaient fou de désir.
    Le portrait d'Ixtab apparaît dans des pages consacrées aux éclipses, et on pense qu'elle est peut être une variante de la déesse de lune.
    En raison de son comportement malveillant, on la considère aussi comme une manifestation de Cizin, le Diable.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique