• Minos

    Lorsqu'Europe fut délaissée par Zeus après avoir eu de lui Minos, Rhadamanthe et Sarpédon, en Crète, elle épousa Astérios, le prince régnant.

    Comme ce ménage était sans enfant, Astérios adopta Minos, Rhadamanthe et Sarpédon et en fit ses héritiers. Ils se disputèrent l'amour d'un beau jeune homme appelé Milétos, qu'Apollon avait eu de la Nymphe Aria; Milétos, ayant décidé que c'était Sarpédon qu'il préférait, fut chassé de Crète par Minos et il s'embarqua, à la tête d'une importante flotte, pour la Carie, en Asie Mineure, où il fonda le royaume de Milet.

    Après la mort d'Astérios, Minos réclama le trône de Crète et comme preuve de ses droits à la succession, il se vanta que les dieux exauceraient toute prière qu'il leur ferait. Après avoir dédié un autel à Poséidon et fait tous les préparatifs pour le sacrifice, il demanda qu'un taureau sortît de la mer. Aussitôt un taureau d'un blanc éblouissant apparut et se mit à nager vers le rivage, mais Minos fut tellement impressionné par sa beauté qu'il l'envoya rejoindre ses propres troupeaux et il en tua un autre à sa place. Les droits de Minos au trône furent reconnus par les Crétois, sauf par Sarpédon, qui, encore affligé à cause de Milétos, déclara qu'Astérios avait eu l'intention de partager ce royaume à parties égales entre ses trois héritiers; et, en effet, Minos avait déjà partagé lui-même l'île en trois régions et choisi une capitale pour chacune d'elles.



    Chassé de Crète par Minos, Sarpédon s'enfuit en Cilicie, en Asie Mineure, où il s'allia à Cilix contre les Milyes; il conquit leur pays et devint leur roi. Zeus lui accorda le privilège de vivre durant trois générations; et, lorsqu'il mourut, le royaume milyen fut appelé Lycie, du nom de son successeur, Lycos.



    Pendant ce temps, Minos avait épousé Pasiphaé, fille d'Hélios et de la nymphe Crété ou de l'océanide Perséis. Mais Poséidon, pour se venger de l'affront que lui avait fait Minos, fit que Pasiphaé s'éprit du taureau blanc qui avait été détourné du sacrifice. Elle confia sa passion contre nature à Dédale. Le célèbre artiste athénien qui vivait à présent exilé à Cnossos, Dédale promit de l'aider et construisit une vache creuse, en bois, qu'il revêtit de la peau d'une vraie vache, il la plaça sur des roues, dissimulées dans ses sabots, et la poussa dans le pré, non loin de Gortyne, où le taureau de Poséidon broutait l'herbe. Pasiphaé fut ainsi satisfaite et, quelque temps après, elle donna naissance au Minotaure, monstre à tête de taureau et à corps humain.

     



    Minos consulta un oracle pour savoir comment il pourrait éviter le scandale et cacher la honte de Pasiphaé. La réponse fut: " Demande à Dédale de te construire une demeure à Cnossos où tu te cacheras ! " C'est ce que fit Dédale et Minos passa le restant de sa vie dans l'inextricable dédale appelé le Labyrinthe, au centre duquel il cacha Pasiphaé et le Minotaure.


    Minos fut le premier roi à avoir le contrôle de la Méditerranée, qu'il débarrassa des pirates; en Crète, il régnait sur quatre-vingt dix cités. Après le meurtre de son fils Androgée par les Athéniens, il décida de se venger; il fit le tour de la mer Egée, rassembla des navires et leva des troupes. Une partie de la population de l'île accepta de l'aider, l'autre refusa.

    Pendant ce temps, Minos harcelait l'isthme de Corinthe. Il mit le siège devant Nisa, gouvernée par Nisos l'Égyptien, père d'une fille, nommée Scylla.

    Minos devint par la suite juge des Enfers et son trône revint à son fils Deucalion.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :