• Le sphinx

     

    Le (ou la) Sphinx (Sfinx) ou la Sphinge que certains appelaient aussi Phix, était un monstre femelle qui avait  pour géniteurs Chimère et Orthos selon Hésiode ou Echidna et Typhon selon Apollodore .


    SphingeIl  possédait toutes les caractéristiques de la race dont il était issu. Il avait le visage et la poitrine d'une femme, les pattes et la queue d'un lion, et les ailes d'un oiseau. Ce monstre aurait été envoyé par Héra pour punir Laïos, roi de Thèbes, coupable d'avoir enlevé le jeune Chrysippe ou par Hadès (ou Apollon)  pour punir les thébains de leur impiété.


    Installé sur un rocher du mont Phicium, (ou sur les remparts de Thèbes), le monstre posait une énigme qu'il avait apprise des Muses, aux voyageurs qui passaient à proximité. Ceux qui n'arrivaient pas à résoudre son énigme étaient immédiatement tués et dévorés. Le reste du temps, il ravageait les champs de Béotie.
    Lorsque Laïos fut assassiné et remplacé par son beau-frère, Créon, qui venait de perdre son fils Haemon dévoré par le monstre,  il proclama, conformément à un oracle, qu’il donnerait le royaume et la main de sa sœur Jocaste, veuve de Laïos, à quiconque viendrait à bout du Sphinx.

    Un jour Oedipe décida lui aussi d'affronter le Sphinx qui lui donna à résoudre l'énigme suivante :


    "Quel être, pourvu d'une seule voix, a d'abord quatre jambes, puis deux jambes, et finalement trois jambes"


    Sans hésiter Œdipe répondit : "L'homme", car dans sa prime enfance il se traîne sur ses pieds et ses mains, à l'âge adulte il se tient debout sur ces jambes, et dans sa vieillesse, il s'aide d'un bâton pour marcher."


    Se voyant joué, le Sphinx se précipita du haut de son rocher et se tua comme l’oracle l’avait prédit. Toutefois selon d'autres versions Oedipe le tua avec son épée.


    C’est ainsi qu’Œdipe devint roi de Thèbes et épousa sans le savoir sa mère, Jocaste.

     


    Pausanias apporte une vision plus rationnelle  de l'évènement. Pour lui le Sphinx n'est qu'un pirate qui sévissait dans les parages d'Anthédon et qui fut tué par Oedipe et son armée venue de Corinthe.
    Il rapporte aussi que le Sphinx était une fille naturelle de Laïos qui préservait ainsi l'accès au trône.

    Il ne faut pas confondre le Sphinx de Thèbes avec son homonyme égyptien, le lion couché à tête humaine, symbole du dieu Hamarkhis (le soleil éclairant le monde).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :