• Une équipe d'astronomes a dévoilé mercredi la découverte d'un objet mystérieux géant, d'apparence floue, remontant à l'aube de l'univers et qui pourrait être un ancêtre d'une galaxie.Une équipe d'astronomes a dévoilé mercredi la découverte d'un objet mystérieux géant, d'apparence floue, remontant à l'aube de l'univers et qui pourrait être un ancêtre d'une galaxie.


    S'appuyant sur des observations faites par un ensemble de télescopes, ces chercheurs ont calculé que cet objet céleste, baptisé Himiko, du nom d'une reine japonaise mystérieuse et légendaire, existait quand l'univers n'avait qu'environ 800 millions d'années, selon cette étude qui sera publiée dans l'Astrophysical Journal daté du 10 mai.

    L'âge de l'univers, né du "big bang" selon la théorie, est estimé à 13,7 milliards d'années.

    Himiko, une gigantesque bulle de gaz, s'étend sur 55.000 années-lumière, une taille qui constitue un record aussi tôt dans la création de l'univers et qui correspond au rayon du disque que forme la Voie Lactée, notre galaxie.


    Ces astronomes se disent ébahis par cet objet. Malgré les excellentes données fournies par les meilleurs télescopes dans le monde, ils ne sont pas sûrs de savoir quoi il s'agit.

    L'image de Himiko, un des objets célestes le plus distants jamais découverts, est très floue, ce qui ne permet pas aux chercheurs de comprendre ses origines physiques.

    Il pourrait s'agir d'une énorme bulle de gaz ionisé dont l'énergie est engendrée par un énorme trou noir très massif ou le résultat de la collision de deux grandes galaxies formées depuis peu. Une autre hypothèse avancée est celle d'une seule galaxie géante avec une masse équivalente à 40 milliards de notre soleil.


    "Plus loin on regarde dans l'univers, plus on remonte dans le temps", explique Masami Ouchi, de la Carnegie Institution, un institut privé de recherche scientifique, qui a mené l'équipe internationale auteur de cette recherche.


    "Je suis très surpris par cette découverte car je n'aurais jamais imaginé qu'un objet aussi grand puisse exister aussi tôt après la naissance de l'univers", ajoute-t-il.

    Selon la théorie cosmologique du "big bang", de petits objets se sont tout d'abord formés au début de la la création de l'univers avant de se regrouper pour donner naissance à de plus grandes structures, relève l'astronome.

    Or Himiko a la taille d'une galaxie d'aujourd'hui malgré son existence quand l'univers n'avait que 800 millions d'années, soit seulement 6% de son âge d'aujourd'hui.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique