• Auras

    Où l’on observe un bien curieux phénomène photographique, que certain pense être la preuve de l’existence des auras, découvert par un ingénieur russe dénommé Kirlian... 

    Nous sommes en 1939, Alors que Semyon Kirlian est entrain d’effectuer des réglages sur un appareil électrique, quand soudain, en s’approchant trop d’une électrode, un flash important se produit, ainsi qu’un important choc électrique...

    Curieux de nature, il décide de procéder de nouveau à l’expérience, cette fois-ci il place une plaque photo sensible. En développant la photo, il découvre que tout autour de son doigt se trouve une multitude de petit trait comme des aiguilles. Un peu plus tard, avec sa femme, ils effectuèrent de nombreuses photos, et pensèrent avoir découvert ce que certain médium appellent l’aura.

    Pour créer ce genre de photographie, il suffit d’utiliser une sorte d’appareil assez simple. Celui qu’utilisait Kirlian se présentait sous la forme d’un boîtier connecté à un générateur électrique pouvant produire une décharge allant jusqu’à trente mille volts. Cette décharge est transférer sur le corps ou sur l’objet que l’on veut photographier qui est posé sur la plaque photosensible. On voit une voit cette plaque développé tout autour de l’objet ces lignes qui peuvent avoir plusieurs couleurs ainsi que différentes longueurs , des variations qui pour certain peuvent dénoté une maladie chez un être humain, un état de faiblesse ou tout autre chose.


    Avec le temps les méthodes s’améliorèrent, les années soixante furent l’apogée de ces méthode. Certains médecin utilisèrent ces techniques pour savoir si une zone du corps de la personne était atteinte de maladie. En fonction des couleurs et de la longueur de ses pics ils pouvaient déceler certains maux.

    Certaines expériences ont montré que lorsque l’on sectionnait une partie d’une plante fraîchement coupé on pouvait observé que cette partie apparaissait encore sur la photo Kirlian comme si elle était encore présent, ensuite avec le temps cette partie finissait par disparaître.

    Pour certain spécialiste, cette effet semble dût à l’aura de l’objet ou de la plante ou de la personne... L’utilisation dans la médecine semble encore très controversé. Même si on peut observer des variations en fonction de l’état de santé de la personne ou lorsqu’une l’on a une blessure, rien ne prouve que nous avons affaire à une quelconque aura. Il pourrait simplement s’agir de l’apparition sur la pellicule d’un champ électrique produit par les fortes tensions qui entre en jeux.


    En attendant un jour une explication a ses phénomènes, on pourra continuer a admirer les bien étrange photo produite par ce phénomène...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :