• Ankh

    L’ankh est le hiéroglyphe qui signifie « vie ». Les dieux peuvent le tenir par la boucle, ou en porter un dans chaque main, les bras croisés sur la poitrine. Ce symbole était appelé crux ansata en latin (« croix ansée »).


    Les égyptologues ignorent encore ce que ce dessin matérialise. Certains ont supposé qu’il était un utérus stylisé. Cette hypothèse n’a pas remporté un franc succès. Alan Gardiner a imaginé qu’il s’agissait de la courroie d’une sandale, avec la boucle contournant la cheville. Le mot désignant la courroie de sandale s’écrit pareil même s’il se prononçait peut-être différemment.

     

    L’ankh apparaît fréquemment dans l’art égyptien, en particulier dans les peintures des tombes ; il apparaît souvent au bout des doigts d’un dieu ou d’une déesse, dans des images montrant les divinités de l’au-delà faisant le don de vie à la momie de la personne défunte. Ce symbole était souvent porté comme amulette par les Egyptiens, soit seul, soit en association avec deux autres hiéroglyphes signifiant « force » et « santé ». Les miroirs étaient souvent faits en forme d’ankh. 

     

    Un symbole similaire était utilisée pour représenter la déesse romaine Vénus. Connu sous le nom de miroir de Vénus, il est plus souvent associé à l’utérus. En astrologie, il représente la planète Vénus, et en alchimie l’élément cuivre ; en biologie, il identifie le sexe féminin.

    L’ankh est largement utilisé dans la culture populaire, comme un moyen de communiquer instantanément avec une histoire lointaine, de mystérieuses forces vitales et/ou une magie spirituelle. Utilisé couramment comme logo qui rappelle l’Égypte antique, il est largement exploité lors d’évènements alternatifs tels que « Burning Man ». L’ankh sert également à des groupes afro-américains à faire revivre par leur interprétation l’ancienne religion de Kemet, l’Égypte noire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :